Expertise Comptable et Transparence de l’Information financière

  • Science
  • Conscience
  • Indépendance

Le chiffre et le dénombrement ont été inventé, puis l’écriture comptable est née. Les professionnels du chiffre se sont vus alors doter d’un véritable statut, et ont été alors appelés « experts-comptables ».

Un peu d’histoire pour rappeler nos origines !!! 

Le dénombrement est une très ancienne préoccupation de l’Homme. 30 000 ans avant Jésus Christ l’homme de Cro-magnon entaillait des os et des morceaux de bois. Ce sont ensuite les cailloux qui ont permis à l’homme de s’initier à l’art d’effectuer des opérations d’où est né le mot calcul. Devenu commerçant, l’homme a utilisé des boules comptables pour symboliser des quantités. Les tablettes comportant des signes ont ensuite matérialisé les premières écritures comptables avec des signes inscrits sur lesdites tablettes représentant pour certains des chiffres.

Le plus ancien alphabet ougaritique date du XVème avant JC vient de Phénicie devenu le Liban aujourd’hui. La numérotation additive est venue avec les grecs au Vème avant JC avec des signes graphiques. L’alphabet numéral sera utilisé pour écrire les nombres avec une valeur numérique attribuée à chaque lettre tant pour les hébreux que pour les grecs. Les chiffres romains sont alors nés avec César. La numérotation romaine est additive et soustractive.

Aujourd’hui pour les nombres cardinaux on utilise les chiffres dits arabes. L’Inde a été le berceau de la numérotation moderne. Nos chiffres actuels sont arrivés par les Arabes qui occupaient le pourtour méditerranéen et qui faisait du Commerce régulier. Le zéro « SFIR » est né au XII ème siècle par un mathématicien indien BRAHMAGUPTA. Le moine français Gelbert d’Aurillac importa les chiffres arabes dans l’Occident.

Luca Pacioli (1450-1517) moine et mathématicien a été le père de la comptabilité en partie double (Ouvrage de 1494). Il illustre le caractère pratique de l’arithmétique appliquée aux Arts ou à la Comptabilité.

Le mot compter vient de computarer calculer, faire des comptes. Le mot « comptabilité est issu du verbe compter et apparait en 1579 ce qui signifie comptant c’est-à-dire à considérer comme exact. Le journal désigne alors au XVIème siècle un registre de comptes. C’est un document dans lequel on enregistre des écritures comptables. La notion de débit et de crédit de compte est alors apparue en 1723 alors que la notion de bilan (peser, mettre en équilibre) avait été déjà définie en 1584 par l’italien Bilancio. Le terme a été repris au XVIIème siècle. La tenue de comptes est alors devenue obligatoire en France avec Colbert. Le mot solder vient en France en 1675 pour faire la solde du soldat c’est-à-dire celui qui est payé.

Le plan comptable général est ensuite né en 1947. Il fut révisé en 1957 puis en1982 et en 1986 pour être réécrit en 1999.

L’Ordonnance du 15 Août 1945 a précisé la terminologie, les règles et un modèle de présentation de bilan.

Le 19 septembre 1945 une Ordonnance institut l’Ordre des Experts Comptables.

L’Expert-Comptable a pris alors toute sa légitimité avec cette Ordonnance. Notre profession est alors née avec sa déontologie.

Aide à la Création d’entreprise

  • Business plan
  • Elaboration du prévisionnel
  • Elaboration du plan de financement et de trésorerie
  • Assistance au montage du dossier bancaire
  • Conseils sur le choix du statut juridique (société ou individuel)
  • Conseils sur le choix du régime du chef d’entreprise
  • Possibilité de création complète de la structure juridique choisie

Social

  • Etablissement des bulletins de salaires
  • Contrôle de l’application des conventions collectives
  • Conseil et assistance sur l’application des mesures disciplinaires
  • Elaboration des déclarations sociales mensuelles, trimestrielles et annuelles
  • Assistance et rédaction des contrats de travail
  • Assistance contrôles des organismes sociaux
  • Conseils sur la mise en place d‘une protection sociale et sur l’optimisation de la retraite

Comptabilité

  • Enregistrement total ou partiel des pièces comptables
  • Missions de présentation des comptes annuels
  • Mission d’examen des comptes annuels
  • Mission de révision des comptes

Gestion

  • Mise en place et établissement de reportings et de situations intermédiaires
  • Assistance et mise en place de tableaux de bord
  • Mise en place des budgets et comparaisons avec les réalisations

Fiscal

  • Etablissement de toutes les déclarations fiscales obligatoires : TVA, IS/IR, Taxes diverses
  • Accompagnement et assistance des contrôles fiscaux
  • Conseils pour une optimisation fiscale
  • Déclaration ISF

Contactez-nous

04 91 77 69 20
contact@syrec.fr